En 2011, ca déprime sur Twitter

Une étude de l’Université du Vermont démontre que pendant l’année 2011, le moral des troupes a été au plus bas sur Twitter. Et si l’on se fie au réseau de microblogging on n’est peut être pas si loin de la vérité puisque déjà l’humeur générale avait été capable de prédire les directions des indices boursiers.


Cette fois les chercheurs ont utilisé rien de moins que 46 milliards de mots tweetés pendant une durée de 3 ans. A chaque nom, verbe ou adjectif était associé une valeur positive (exemple : amour = bonheur) ou négative (exemple: licenciement = déprime). Ensuite il s’agissait de faire des moyennes et d’illustrer le tout dans un graphique tel que celui ci-dessous.

Comme on peut le voir, 2008 était une année heureuse sur Twitter, tandis que 2009 et 2010 étaient relativement stables au niveau des émotions. Fin 2010 et durant toute l’année 2011, on peut voir une courbe descendante régulière. Ce qui laisse place à l’interprétation que sur Twitter, l’ambiance était plutôt déprimante cette année.

Reste à savoir si la conclusion de cette morosité générale est aussi applicable en dehors du réseau social…

deprime twitter

[uvm, via]

  • fran6t

    N’empêche que c’est surement un outil de plus à confronter aux sondages non ?

  • Samuel Y

    Selon moi les gens ne sont pas plus déprimés, seulement qu’ils ne publient plus vraiment pour ce qui leur arrive de bien mais seulement pour les malheurs qui arrivent!