« emailing »: une marque déposée en France par Ludopia


Le terme « emailing » a été déposé en France en 2005 par la société Ludopia et celle-ci souhaite désormais faire appliquer ses droits.

Les liens sponsorisés contenant le terme « emailing » auraient largement diminué sur Google Adwords depuis quelque temps.


Ludopia veut maintenant faire payer une licence pour toutes les entreprises qui voudront utiliser le terme dans le futur.

La société a déposé la marque en France et à l’international sauf aux USA et Canada.

Apparemment c’est assez surprenant que la marque ait été acceptée à l’INPI puisque les noms communs sont interdits.

La solution temporaire: UTILISER LE TERME « E-MAILING ».

Les concurrents de Ludopia sont plutôt en colère et il n’est pas impossible de voir dans les mois qui viennent une contestation devant les tribunaux.

Imaginez par exemple si quelqu’un déposait le nom « blog », « internet » ou « web » , on ferait quoi ?!!

  • Vincent

    A noter : nous (Message Business) avons initié une pétition contre cette situation ubuesque

    http://www.message-business.com/petition-emailing.aspx

    Des professionnels du plus haut niveau du marketing électronique s’y sont déjà associés

  • Guillaume

    de toute façon, ce n’est pas parce que l’INPI a accepté d’enregistrer une marque que celle-ci est valide juridiquement. L’INPI n’a qu’un rôle de chambre d’enregistrement, et prend ses décisions sur la forme de la marque.

    Il y a des exemples célebres de marques, belles et bien enregsitrées, qui se sont vues taxées d’invalidité par les tribunaux. Par la même, leurs détenteurs perdaient tous drois dessus.

    Qui vivra verra…

  • Patricia

    Et si les internautes français utilisaient le terme courriel comme au Québec. Belle opportunité de franciser le terme.

  • Arnaud

    Ca ressemble beaucoup a l’histoire Pages Jaunes qui, supposement parce que l’Etat avait depose une marque en France en 1977, a toujours empeche quiconque d’utiliser les termes pages jaunes en France…

    Or leur marque de 1977 n’est plus utilisee depuis presque 15 ans. Bon d’accord, ils ont plus d’argent Ludopia (la start-up de emailing) , mais dans le fond, c’est exactement la meme chose et pour l’instant personne en France n’ose utiliser le terme pages jaunes, pourtour clairement generique.

  • Graeme

    C’est effectivement n’importe quoi ! Comment même l’INPI a-t-elle pu enregistrer ce terme ? Il n’est pas dans un dictionnaire ? En tout cas il est d’usage courant (dans certains domaines du moins) et n’aurait jamais dû être accepté. Mais à l’époque, les gens de l’INPI ne connaissaient peut-être pas encore ce qu’il est convenu d’appeler « internet » ;-) ? Après tout, 2005, c’est… pffff !… vieux !
    Ok pour le courriel, terme que j’utilise désormais chaque jour, et sa traduction pour emailing étant : courriellage ?

  • Vincent

    Prochaine étape dans la libération du terme Emailing : l’assignation lancée par le SNCD et 15 acteurs du marché pour obtenir l’annulation de la marque « Emailing ».

    http://www.message-business.com/campus/2008/11/07/Message+Business+Sassocie+%C3%80+Lassignation+Lanc%C3%A9e+Par+Le+SNCD+Et+15+Acteurs+Du+March%C3%A9+Pour+Obtenir+Lannulation+De+La+Marque+Emailing.aspx