Historique : l’Egypte coupe son Internet du reste du monde


Egypte Internet

Une première dans l’histoire : l’Egypte a décidé de fermer Internet à la grandeur du pays, dans le but d’éviter les manifestations de ce vendredi. Même avant, le pays avait déjà effectué des blocages auprès de Twitter et Facebook, cette fois c’est la manière forte qui est employée. Même Mahmoud Ahmadinejad n’a pas été aussi loin lors du soulèvement populaire en Iran.


Le gouvernement égyptien de Hosni Moubarak a ordonné aux fournisseurs d’accès à Internet de fermer toutes les connexions internationales (ce qu’on fait les 4 principaux ISP). Ce qui signifie que toutes les entreprises égyptiennes, banques, écoles, ambassades et bureaux gouvernementaux sont coupées du reste du monde sur Internet.

Quelques connexions sont encore ouvertes mais très peu comme en témoigne l’illustration ci-dessous :

sources : renesys, bgpmon | image : cnet

  • Brice

    « La fin justifie les moyens », comme on dit. Ca devrait sans doute dire que l’Egypte est au bord de la révolte, elle aussi.

    En tout cas, couper Internet sur tout un pays, je ne pense pas que ça soit viable sur le long terme. Le gouvernement égyptien est en train de charger lui-même son wagon de dynamite…

    L’Égypte, c’est 80 millions d’habitants, tout de même.