EA élue pire société américaine de 2012

A moins de posséder un sens de l’auto-dérision super musclé, Electronic Arts n’enverra probablement aucun communiqué à la presse pour l’informer de sa nouvelle décoration. L’association de consommateurs The Consumerist vient en effet de consacrer EA pire entreprise américaine de 2012. Le plébiscite a été grandement important puisque sur un sondage ayant recueilli plus de 250 000 votes, l’éditeur de Mass Effect 3 a rassemblé 64,03% des suffrages alors que la Bank of America n’a convaincu que 35,97% des votants.


Et comment EA a-t-il pu se retrouver avec un tel prix ? C’est apparemment sa cupidité et le traitement adopté envers ses joueurs qui ont pesé lourd dans la balance. Si Capcom avait été une société américaine, nous ne l’aurions que trop bien vue prendre la place d’EA, sans forcer, grâce notamment au scandale des DLC de Street Fighter x Tekken. Mais les États-Unis disposent d’un lot de sociétés « à problèmes » suffisamment conséquent pour ne pas avoir à aller chercher ailleurs. PayPal, Walmart, AT&T, comcast et Facebook ont ainsi pu croire pendant un moment qu’elles décrocheraient la timbale, avant de se résoudre à n’être finalement pas si détestées que ça.

Parce qu’il s’agit d’une élection réalisée dans les règles, The Consumerist va envoyer à Electronic Arts le symbole physique de sa distinction sous la forme d’un « Golden Poo » (un caca d’or, en bon français). D’ordinaire, ces prix sont délivrés avec un petit coussin rouge, mais cette année, le gagnant aura la possibilité de choisir parmi trois couleurs, clin d’œil à la fin polémique de Mass Effect 3.

[via]