Dragon Ball Z Kinect se précise un peu plus

La semaine dernière, de nombreux saiyens en herbe ont dû se réjouir d’apprendre le vraisemblable développement d’un Dragon Ball Z Kinect. C’est un organisme de classification coréen qui a révélé l’info, en indiquant bien que Namco Bandai était l’éditeur de cette promesse.


Parce que Kinect a beau s’être écoulé à dix-huit millions d’exemplaires dans le monde, peut-on dire pour autant qu’il fait rêver ses acheteurs à travers tous les jeux compatibles sortis jusqu’ici ? Rêver serait effectivement un terme trop fort, et l’annonce d’un jeu DBZ jouable uniquement à l’aide de tout son corps pourrait bien rendre Kinect un peu désirable qu’il ne l’est à l’heure actuelle.

Alors que les plus pessimistes d’entre nous s’imaginaient peut-être que ce titre ne sortirait qu’en territoire asiatique, la BBFC (British Board of Film Classification) vient de lister Dragon Ball Z for Kinect, confirmant de ce fait sa future disponibilité européenne (sur Xbox 360 pour la précision). Nous ne savons malheureusement rien d’autre sur ce jeu mis à part qu’il sera déconseillé aux plus de douze ans. Mais rien ne nous empêche d’imaginer les possibilités offertes par le nouveau maniement qu’il impliquerait.

On voit tout d’abord mal comment Dragon Ball Z for Kinect pourrait se jouer à la manette pour les déplacements et les coups basiques et au Kinect pour les mouvements spéciaux comme le Kamehameha ou le Final Flash. A moins que ces derniers puissent être exécutés lors de séquences dédiées où lâcher le pad n’aurait aucune fâcheuse conséquence. Et vous, comment verriez-vous ce Dragon Ball Z for Kinect ?

image : Dragon Ball Wiki, via.