Des centaines de météorites tombent en russie

C’est un triste record : on recense plus d’un millier de blessés en Russie suite à une pluie de météorites qui sont tombés ce vendredi au-dessus de l’Oural dans la ville de Tcheliabinsk (1500 km à l’est de Moscou). Les vidéos amateurs font le tour du web ce matin, et non ce n’est pas la fin du monde, même si ca fait peur.


Chute de météorite en Russie

Car auparavant jamais dans l’histoire il n’y avait eu plusieurs blessés simultanément à cause de la chute de météorites. Il y a bien quelques cas isolés mais ce qui s’est passé ce matin est inhabituel. Les blessés l’ont surtout été par les éclats de verre des vitres brisées par le souffle du bang.

Selon les scientifiques, la météorite faisait près de 10 tonnes mais s’est (heureusement) désintégrée à 30 000 mètres d’altitude (à une vitesse de 54 000 km/h) avant de s’écraser en de nombreux fragments sur Terre.

Une vidéo amateur, on dirait un bombardement :

En 1908, une météorite s’était écrasée en Sibérie (Événement de la Toungouska), rasant les arbres sur un rayon de 20 km dans la forêt. L’onde de choc était plusieurs centaines de fois supérieure à celle d’Hiroshima. Si cet événement était survenu dans une grande ville, elle aurait disparu de la carte.

Ce soir c’est l’astéroïde 2012 DA14 qui frôlera la Terre à une distance de seulement 27 600 km. Espérons que les estimations de la NASA sont correctes car à 45 mètres de largeur le caillou, cela ferait de sacrés dégâts sur notre planète : ce serait équivalent à la libération d’une énergie de 2,4 millions de tonnes de TNT et un rasage complet de 2000 km2 de surface au sol. Un astéroïde qui passe aussi près de la Terre arrive une fois tous les 40 ans environ et un impact peut arriver tous les 1200 ans.