Demand Media : l’usine à fric

Demand-Media


Un article des Echos a particulièrement attiré mon attention. On y parle de Demand Media, une startup californienne pas tout à fait comme les autres.

La société détermine à l’aide d’un algorithme puissant les questions et termes les plus recherchés -maintenant et dans un futur proche- par les internautes. A partir de ca elle crée ensuite du contenu textuel et vidéo qu’elle place sur des sites internet et dans les réseaux sociaux (Facebook, Youtube, etc.).

Le but: monétiser cet énorme inventaire de pages vues avec … de la publicité.

Ca marche allez-vous me demander ? un chiffre d’affaires 2009 qui approche les 300 millions de dollars avec une valorisation de la compagnie évaluée à 1,5 milliard de dollars, oui ca marche et même très bien.

Pas mal pour une société créé en 2006 et vouée au départ à acheter et monétiser des millions de noms de domaines.

Il faut dire aussi que son revenu par clic est plutôt rentable : entre 0,15 et 0,60 dollars par clic.

« Pour déterminer quels sujets doivent être traités, l’algorithme de Demand Media prend en compte les termes les plus recherchés sur Internet, les mots clés les plus demandés par les publicitaires, et l’existence ou non d’articles relatifs à ce sujet sur le Web. Il met en balance ce que veulent savoir les internautes et combien les annonceurs sont prêts à payer pour apparaître à côté de ces sujets. Une fois la demande identifiée par l’algorithme, les sujets à traiter sont mis en ligne sur Demand Studio, la plateforme par laquelle passent les 10.000 rédacteurs et vidéastes freelance qui fournissent à la société articles et vidéos. Il suffit à ces derniers de s’inscrire sur le site internet du Studio et d’attendre les commandes de sujets qui s’y affichent – parfois 62.000 suggestions en un seul jour. Payés à l’article (10 dollars) ou à la vidéo (20 dollars), ils peuvent réserver 10 articles ou 40 vidéos à la fois. Au vu du tarif, bien sûr, c’est la quantité et pas la qualité qui prime. »

Déjà un million d’articles et vidéos publiées et premier contributeur de Youtube, on peut dire que la recette est gagnante. 10 000 nouvelles vidéos et 20 000 nouveaux articles par mois, l’usine est bien huilée.

On voit aussi une nouvelle tendance: les vidéos semblent petit à petit s’imposer sur le contenu texte.

Dans 20 ans, le web ressemblera t-il à un énorme Youtube ?

Parmi les sites de Demand Media: eHow (un comment faire de la vie), Pluck, GolfLink.com, Livestrong, Mania.com, etc.