Demand Media en Bourse (Business: SEO et Adsense)

Demand-Media EHow

Fait plutôt inusité du business internet. Demand Media, dont le modèle économique repose presque exclusivement sur le SEO (référencement) et à 30% sur Adsense (+40% de publicité via le domaining), a décidé de s’introduire en bourse à New York.

La société veut lever 125 millions de dollars lors de son IPO. Elle aura une valorisation aux alentours de 1.5 milliard de dollars.


Demand Media devrait réaliser environ 250 millions de dollars de revenus pour 2010.

Ce qui est surprenant c’est que le modèle de cette startup repose quasiment entièrement sur Google, puisque ses sites comme eHow.com ont pour but de développer un maximum de contenu pour bien se positionner dans les engins de recherche, et faire monter son nombre de visiteurs, pour ensuite maximiser les revenus de Google Adsense. On appelle ça des fermes de contenu. Ca fonctionne jusqu’à ce que ca fonctionne et que Google décide de changer son algorithme, ou de fermer le robinet. Car eHow ne vise pas la qualité mais la quantité. Armée de 10 000 contributeurs, les contenus prédictifs vont du texte aux vidéos postées sur Youtube (et dont les revenus proviennent aussi des Google Ads).

Demand Media pratique également le domaining et le cybersquatting. Plus d’infos sur Search Engine Land. (voyez aussi l’exemple des 3 articles avec un titre quasiment similaire).

Que penser de cette société ? Doit-on qualifier son business de spam légal à grande échelle (fait dans les règles autorisées mais borderline) ?

D’après moi, pour un webmaster seul, le modèle contenu+trafic, ca peut fonctionner mais il faut des visiteurs à la tonne pour que ce soit rentable. C’est à dire au moins 1 à 2 millions de pages vues mensuelles pour que ca devienne intéressant. Et encore, ca dépend des sujets abordés. Mais ce business est risqué car il dépend du SEO.

Je pense qu’il y a des modèles web tout aussi intéressants, sinon plus, à travailler, notamment dans les services aux entreprises, les livres/cours/formations, l’affiliation, le e-commerce,  la création de produits, la vente de logiciels, franchises web, etc.

Vos avis sont les bienvenues.