DecorMyEyes ou le référencement google gratuit par le Marketing Negatif

DecorMyEyes, c’est l’histoire d’un site internet qui a réussi à faire parler de lui et améliorer son positionnement dans Google en pratiquant le bad buzz.

Le New York Times relate que cette boutique en ligne de lunettes a été jusqu’à insulter les clients, les menacer, augmenter le prix affiché et livrer plus ou moins les bons articles. Pour quoi faire ? travailler son référencement dans Google. Gratuitement.
Ce marchand a déclaré s’être offert les services d’agences de référencement mais son business a véritablement décollé quand il a commencé à faire parler de lui en mal par ses clients sur la toile.

Car le référencement d’un site internet c’est quoi ? (pour résumer rapidement)
1-une bonne structure interne
2-un contenu riche et unique
3-des liens vers votre site et si possible en provenance de gros sites d’autorité


La partie 3 est certainement la plus difficile à maitriser car elle dépend de nombreux facteurs. Si vous avez un truc génial, un produit qui plait, un bel article, vous pouvez générer un buzz positif (marketing positif) qui fera parler de vous en bien et vous fera obtenir de nombreux gros liens avec du jus.

Mais ce qu’a fait DecormyEyes, c’est l’inverse, et ca fonctionne aussi sur Google… Le site a reçu de nombreux backlinks de sites d’avis et commentaires, et maintenant des médias et blogs (bad buzz) qui parlent de ses pratiques douteuses. Pour ce e-commercant, le pari est réussi.

Stanley, le gérant de DecorMyEyes a déclaré : « I just wanted to let you guys know that the more replies you people post, the more business and the more hits and sales I get. My goal is NEGATIVE advertisement. »

En gros le gars jubile qu’on parle de sa boite comme un monstre du e-commerce, parce que ses méthodes douteuses fonctionnent et propulsent son site en tête des résultats de recherche sur Google.

Des méthodes que je ne conseille pas car ce n’est pas axé sur le long terme. Jouer avec le feu et avec les gens, c’est plus que limite. D’ailleurs l’équipe de Matt Cutts est certainement en train de s’occuper du cas de ce e-commercant en ce moment. Il est intéressant de noter aussi que le New York Times qui avait d’abord mis un lien vers DecorMyEyes (incroyable) l’a par la suite retiré.

Maintenant ce cas qui est loin d’être unique, soulève une fois de plus la pertinence de l’index de Google. Le moteur va t-il devoir s’ajuster dans le futur en séparant ou en déclassant les sites qui ont des mauvais avis de consommateurs ? Ou pas ? Car là ca devient assez complexe si l’algorithme se base sur le classement des critiques et sentiments négatifs/positifs sur un site. Imaginez que votre concurrent spamme des mauvaises critiques de votre site e-commerce sur tous les comparateurs et avis de consommateurs. Google n’est quand même pas Dieu et ne peut pas tout tenir en compte.

  • Romaric

    :-)
    « Le New York Times relate que cette boutique en ligne de lunettes » le lien vers le New York Times a aussi comme texte « relate » ;-)

  • peepshow

    Oui mais comment se fait-il que les gens continuent toujours à acheter sur ce site?!!!!
    La connerie humaine me surprendra toujours!!!!
    Les gens achètent sur ce site en sachant pertinemment qu’il les volent!!!!!
    C’est le m^me cas avec la télé réalité, les gens savent que c’est de la merde mais regardent quand m^me!!!!!
    Aussi, nous avons les web-marchands (et la télé) qu’on mérite!!!!!
    et comme disait coluche « Quand on pense qu’il suffirait que les gens ne les achètent plus pour que ça ne se vendent pas »