Comment stopper une rumeur sur internet

page introuvable

Lors de l’épisode malheureux de Laure Manaudou qui a débuté il me semble autour du 15 décembre plusieurs blogueurs francophones auraient diffusé les photos compromettantes.


J’ai appris la nouvelle assez tard comme en témoigne mon article daté du 21 décembre. A cette date il m’était impossible de mettre la main sur les photos dans la blogosphère franco (je les ai vus par email).

Preuve est donc que les mises en garde des avocats de la nageuse ont eu un effet assez rapide (un an d'emprisonnement et 45 000 euros d’amende ca dissuade un peu). Et je dirais encore plus que les avocats, le nombre de blogs influents ayant parlé de cette nouvelle en utilisant les requêtes précises utilisées par les internautes ont eu un effet bénéfique pour Laure.

Que ce soit Otto, Abondance, Presse-Citron, Buzz du Net, Koreus et ceux que j’oublie, tous ont contribué à noyer le buzz en utilisant les requêtes adéquates, en affichant un message d’encouragement et surtout en ne diffusant pas les photos.

Comme dans mon cas, le but de ces blogueurs était de surfer sur la vague du flot de visiteurs mais aussi d’en parler comme analyse d’un phénomène web avec en bonus le détournement de la requête initiale vers un article de soutien.

Des gros blogs comme ceux cités plus haut ont plus de chances de voir à requête égale leurs résultats en tête sur Google, ce qui éclipse ainsi les plus vilains.

Maintenant, je viens de prendre connaissance de certains services qui existeraient sur internet pour protéger la réputation tels que Web-Réputation.

Je n’ai aucune idée de comment ils procèdent dans les détails mais ca se devine assez facilement. A une rumeur hostile, ils doivent sortir deux ou trois news sur la personne afin de limiter les effets du mauvais buzz. Ou bien à une rumeur de sex tape comme c’est le cas ici, ils font répondre les concernés par une vidéo parodie qui sera par la suite effacée.

Mais bien plus qu’un tel service (payant), la blogosphère pourrait se regrouper en « association » et décider d’une action commune pour contrer un buzz ou le noyer en quelques heures ?

Ce service pourrait être offert gratuitement en mode soutien dans le cas de personnes comme Laure Manaudou ou d’infortunés inconnus comme le star war kid québécois de 15 ans qui a terminé son année interné.

La blogosphère est assez mature pour ce genre d’action et je ne serais pas surpris de voir quelques initiatives dans cette direction dans les prochaines semaines.

9 Comments

  1. Marion 27 décembre 2007
  2. dvdVilleurbanne 27 décembre 2007
  3. Matt 27 décembre 2007
  4. Sébastien C. 27 décembre 2007
  5. Otto 27 décembre 2007
  6. Laurent 27 décembre 2007
  7. Greg 30 décembre 2007
  8. Vincent Abry 30 décembre 2007
  9. Paupins 4 décembre 2008