Chrome dépasse désormais Firefox en parts de marché

Pour la première fois de son histoire [d’après Statcounter], le navigateur web de Google, Chrome, vient de prendre le dessus sur Firefox.


Chrome Firefox

Statcounter n’a pas les chiffres absolus, c’est seulement une estimation, mais avec leur code présent sur plus de 3 millions de sites internet à travers le monde (cela représente 15 milliards de pages vues par mois), on peut se dire que la mesure ci-dessus est plutôt fiable. En tout cas on est certain d’une chose : la courbe de Chrome ne cesse de progresser vers le haut tandis que celles d’Internet Explorer et de Firefox sont sur une pente descendante.

IE est toujours en tête avec 40% de parts de marché, Chrome et Firefox sont respectivement à la deuxième et troisième position derrière avec 25% de parts de marché. Le browser d’Apple, Safari, est sur une légère courbe ascendante avec 7% de parts de marché des navigateurs.

Avec la direction que prend IE versus celle de Chrome, je ne serais pas surpris que d’ici un an ou deux le browser de Google s’empare de la première place.

[via]

  • Référencement Lille

    Un professionnel du web utilise tous les navigateurs, mais surtout Firefox pour ses « add-ons » et bien que Chrome ait quelques « extensions », ce n’est pas encore suffisant en nombre et en qualité. D’un point de vue plus personnel, la simplicité de Chrome favorise son succès.

  • Godvicienneo

    La Guerre de ces vieux Navigateurs est totalement dépassée ! L’avenir est au Web.3.0 en Peer2Peer dénué de Censure, ni Modération, ni Espion Big Brother, car les @Internautes communiquent entres eux SANS Site Web (hormis les anciens toujours compatibles) ! Y a même le « Web tribal » d’un @Domicile/ à l’autre sur Liste blanche d’invitations exclusives (Friend2Friend) ! Et le contrôle totale de ses propres données peersonnelles stockées en toute sécurité sur son PROPRE ordinateur qui interdit toute intrusion ou espionnage ou inquisition de quiconque !

  • Philippe

    Est-ce que le succès du deploiement de chrome ne viendrait-il pas aussi du fort déploiement d’Android sur les smart phones et autres devises ?