Card.biz, l’organigramme en ligne devient gratuit

Lancé en 2010, Card.biz proposait alors la création de cartes de visites en ligne, service qui existe encore aujourd’hui mais la startup française a changé de stratégie en offrant tout gratuitement. Le but est de se faire connaître un maximum dans un premier temps et offrir éventuellement des options payantes plus tard (modèle freemium).


Le site propose la création d’annuaire, trombinoscope ou organigramme pour les entreprises et organisations. La carte de visite est conservée mais maintenant elle peut être partagée dans un cercle privé : compagnie, association, groupe…

« L’idée est d’offrir un annuaire collaboratif qui n’impose pas d’être lié à un réseau social ni à un service, les utilisateurs font se qu’ils désirent. Le service était au départ payant puis il devenu gratuit le 14 février afin de concentrer nos efforts sur l’expérience utilisateur et de planifier tranquillement des options payantes que nous proposerons dans le futur comme la marque blanche. Dans les features on a aussi ajouté l’import depuis Google Apps, les connects Google/Twitter/Facebook/Linkedin » m’a confié Richard Tapahont, un collègue blogueur et nouveau CEO de la startup depuis novembre 2012.

Qui est derrière cette jeune pousse française ? à part l’ami Richard, il y a un certain fonds d’investissement connu de la sphère techno, Kima Ventures, Steaw Webdesign (graphistes à Paris) et Studio Melipone (parisiens également) spécialisés en Ruby on Rails.

Démo de cartes de visite en ligne :

Card biz

Démo d’un organigramme :

Organigramme

Démo de l’annuaire :

annuaire card biz

  • Christophe Maggi

    OK, et c’est quoi le business model ? Un freeemium qui proposera en option des repas diet livré dans les bureaux avec une carte de visite en papier mangeable ? Non seulement, je ne comprends pas l’intéret de ce genre de service, mais je ne comprends pas non plus, comment ils vont faire pour survivre … Peut etre que je n’ai rien compris à internet ? D’ailleurs, je ne comprends pas à quoi sert LinkedInn. Curieux, je suis !