Bradley Manning, condamné à 35 ans de prison, s’appelle maintenant Chelsea

Bradley Manning a été condamné hier aux Etats-Unis à 35 ans de prison pour avoir mis en ligne publiquement des documents de l’armée américaine sur Wikileaks. 700 000 documents officiels ; on se rappellera notamment de la vidéo en Irak dans laquelle on voit deux journalistes de Reuters se fait tuer par erreur par l’armée américaine.


Chelsea Manning

L’avocat de Manning va faire appel car selon lui, il est impensable que son client obtienne une peine de prison plus grande que ceux qui agressent des enfants. En pratique, Manning devrait être libre dans 7 ans.

Mais ce qui retient l’attention aujourd’hui, c’est cette nouvelle qui concerne le soldat : Bradley s’appellera désormais Chelsea. L’homme vient de faire un coming out maintenant que sa sentence est tombée et il souhaite aller de l’avant et se faire opérer pour se transformer en femme. « Elle » purgera également sa peine carcérale dans une prison pour femmes.

« A partir de maintenant, pour cette nouvelle phase de ma vie, je veux que tout le monde sache qui je suis vraiment. Je suis Chelsea Manning, je suis une femme », a fait savoir le soldat de 25 ans, dans une brève déclaration lue sur NBC, en présence de son avocat, David Coombs. « Etant donné la manière dont je me sens depuis que je suis enfant, je veux commencer un traitement hormonal dès que possible. J’aimerais aussi qu’à partir d’aujourd’hui on m’appelle par mon nouveau prénom et que l’on utilise le pronom féminin pour parler de moi », a annoncé le jeune soldat, condamné à être renvoyé de l’armée pour « déshonneur » [source: leparisien]