Blackberry pourrait être vendu


L’entreprise Blackberry (ex RIM) a mis en place aujourd’hui un comité de consultation interne pour étudier toutes les avenues possibles du futur de l’entreprise. Et parmi celles-ci, la vente de la compagnie figure parmi les choix envisagés.

L’avenir semble plutôt gris voire très sombre pour l’entreprise canadienne, qui était détentrice de 20% des parts de marché mobile en 2009, contre moins de 2,9% aujourd’hui. Et son nouvel OS BB10 ne connaît pas le succès avec seulement 6 millions d’appareils vendus pour les trois premiers mois de l’année 2013 sur 210 millions de smartphones.


Blackberry 10

L’ecosystème de Blackberry semble être la cause de ce piétinement. Android (surtout) et Apple ont su intéresser les développeurs qui ont créé des millions d’applications pour enrichir leur store. Comment BB10 peut espérer rivaliser avec un OS comme Android ou iOS ? Tout le problème est là.

Samsung, Huwaei ou LG ont réussi à s’imposer en s’appuyant notamment sur l’OS ouvert Android.

Il ne reste plus qu’à la firme canadienne d’attendre l’arrivée du messie. Le chinois Lenovo pourrait être intéressé. L’américain Dell également. Mais rien n’est fait. Le plus dur reste bel et bien à venir. Dommage pour une entreprise qui était la reine du smartphone au début des années 2000, surtout auprès des entreprises nord-américaines et européennes.

  • Cindy

    C’est bien dommage, j’avais craqué pour le blackberry aussi mais le fait est que je l’utilise davantage à des fins personnelles que professionnelles et il est certain que leur environnement n’est pas assez convivial donc j’ai laissé tomber BB pour le classique I-phone et utiliser les applis plus sympas.