Blackberry Motion sous Android [Test]

J’ai eu l’occasion de tester le Blackberry Motion, le nouveau smartphone de la marque canadienne Blackberry (anciennement Research in Motion). Et sur ce modèle nous n’avons point de clavier physique mais plutôt un clavier virtuel avec un smartphone qui tourne complètement sous Android (7.1 Nougat), ce qui n’est pas pour me déplaire, bien au contraire! C’est d’ailleurs ce qui m’a intéressé dans ce test. Mais alors on pourrait se dire, où est passée la saveur de l’ancien BB ? Je vous rassure, elle est -en partie- encore là. C’est vrai que c’est un téléphone intelligent sous Android, comparable aux Samsung et LG de ce monde, mais je dirais tant mieux, ce qui permet à l’entreprise de rivaliser avec les derniers téléphones de la concurrence et ainsi continuer à exister sur le marché du smartphone.

Blackberry Motion


Blackberry unboxing

Unboxing Blackberry Motion

Au niveau des specs, le Blackberry Motion affiche un écran de 5.5 pouces qui est résistant aux égratignures car il est recouvert d’une couche en nanodiamants. Le téléphone résiste aussi à l’eau et à la poussière. Et fait intéressant il semble plutôt solide car je viens de l’échapper par terre (sans cover) et il n’a rien.

Note: Cet appareil a fait l’objet de tests et s’est vu attribuer l’indice de protection (IP) de IP67, qui indique que l’appareil est protégé contre l’infiltration de la poussière et qu’il peut être immergé dans l’eau à une profondeur allant de 15 cm jusqu’à 1 mètre pendant 30 minutes.

Un des grands avantages du Motion est l’autonomie de sa méga batterie de 4000 mAh : 32h soit presque deux jours en l’utilisant. Si vous ne l’utilisez que modestement, ca pourrait théoriquement aller jusqu’à 3 jours. La recharge est rapide grâce à la technologie Quick Charge 3.0.

Le téléphone est crypté par défaut et il est recommandé de définir un schéma ou code PIN au démarrage de l’appareil, avant qu’Android ne démarre. Le déverouillage est possible par empreinte digitale, NIP ou mot de passe. L’option Smartlock propose quant à elle le déverouillage par reconnaissance faciale en plus. Possible aussi de déverrouiller en vocal avec un « Ok Google ». Bref vous l’aurez compris ce ne sont plus les options qui manquent :-)

BB

Blackberry Android

Comparaison entre mon Galaxy A5 2017 (à gauche) et le Blackberry Motion (à droite) 

comparatif Blackberry Samsung

Galaxy A5 2017 et Blackberry

Capture Écran d’accueil :

Ecran Blackberry Motion

Specifications

Écran

Résolution 403 ppp. Écran IPS ACL de 1 920 x 1 080. Format 16:9. Diagonale de 5,5 po.

J’aime particulièrement la possibilité de jouer avec la taille des icônes et de la matrice qui offre de nombreuses combinaisons : de 9 colonnes sur 8 lignes (plus petits icônes) à 5×5 (grands icônes).

Dimensions

Hauteur : 15,58 cm / 6,13 po
Largeur : 7,55 cm / 2,97 po
Profondeur : 8,12 mm / 0,32 po

Poids: 167 g

Processeur

Processeur à huit cœurs QualcommMD SnapdragonMC 625 à 2 GHz; processeur graphique 64 bits Adreno 506 à 650 MHz

Mémoire et Stockage

Mémoire vive de 4 Go. Espace de stockage de 32 Go, extensible à 256 Go avec une carte microSD.

Appareil Photo/Vidéo

L’appareil photo numérique arrière a un capteur de 12 Mpx avec mise au point automatique et flash à deux tons et l’appareil photo avant a un capteur de 8 Mpx. La qualité des photographies semble très bonne.

Remarque sur la présence de Google Photos qui enregistre tout par défaut : attention de désynchroniser et bloquer l’enregistrement des photos automatiquement dans le Cloud de Google avant de désinstaller l’app.

L’enregistrement vidéo se fait à 4K à 30 images par seconde, ce qui est plutôt pas mal.

Goodies Blackberry

La présence d’une touche programmabale est plutôt appréciée, on peut y appliquer de 1 à 3 raccourcis comme l’appareil photo, écrire un message, un mail, le téléphone, le calendrier, etc. ou ouvrir n’importe quelle app. J’ai essayé de lancer cette touche avec le téléphone fermé et non ca ne veut pas. Il doit d’abord être déverouillé, comprendre l’écran allumé pour que le raccourci fonctionne.

Touche Programmable

L’app Blackberry DTEK vous dit l’état de la sécurité de votre téléphone et si vous avez tout configuré pour le rendre sécuritaire :

DTEK

Parmi les apps pré-installées, on retrouve la messagerie BBM, le clavier Blackberry (si on n’aime pas, on peut toujours télécharger le clavier Android Gboard), l’app Locker pour mettre ses photos et documents dans un coffre-fort, le Mode Locker pour prendre des photos privées, l’application Privacy Shade pour éviter que les gens autour voient ce que vous faites et le Blackberry Hub+ qui comprend le Hub, le calendrier Blackberry, le Password Keeper, les Contacts, la prise de Notes, les Tâches et le Blackberry Launcher.

En conclusion, après deux jours d’essai, c’est un excellent téléphone sous Android qui fait tout ce qu’on lui demande. Il n’y a rien à redire. Point positif à la durée de la batterie et à la vitesse de chargement, à la taille de l’écran (possible de mettre plein de widgets en 9×8), au cryptage du téléphone et à sa résistance aux conditions extérieures.

Note: un grand merci à Blackberry de m’avoir permis de tester cet appareil.

Ajouter un Commentaire

8 + huit =