Blackberry Messenger (BBM) : l’outil Chat de RIM mis en avant avec les émeutes de Londres

Blackberry Messenger


Le Blackberry Messenger (BBM) fait les manchettes ces jours-ci avec les émeutes qui ont lieu au Royaume-Uni. Si on le connaissait à peine, cette fois on sait qu’il existe bel et bien (un coup de pub et d’anti-publicité à la fois). Le messenger de Research in Motion est particulièrement prisé des émeutiers car il permet de communiquer avec un utilisateur ou un groupe d’utilisateurs de Blackberry en toute discrétion (cryptage sécurisé des messages), par rapport à un site comme Twitter ou Facebook (ca c’était juste avant que Facebook ne sorte son propre Messenger…)

De plus les téléphones Blackberry sont en général moins chers que les iPhones ou ceux qui fonctionnent sous Android, ce qui permet aux jeunes d’en acheter plus facilement. Lors des émeutes de Londres, les révoltés ont communiqué largement avec le BBM, prenant de court Scotland Yard. Mais il est faux de croire que la police ne peut pas voir les communications sur BBM. Comme pour les messages vocaux sur un téléphone ou les textos, les policiers peuvent sur demande auprès d’un juge accéder aux échanges sur Blackberry Messenger.

Quant à savoir si BBM a vraiment servi la partie des émeutiers plutôt que celle de la police, rien n’est moins sûr. Car en accédant aux communications de chat sur BBM, les forces de l’ordre londoniennes ont pu réagir plus rapidement. Et le messenger de RIM a aussi servi à coordonner les opérations de nettoyage.

Par contre on vient d’apprendre que le premier ministre britannique David Cameron veut couper les réseaux sociaux (Twitter) et messengers mobiles (BBM) en cas de nouvelles émeutes. Des méthodes employées dans certains pays répressifs (Chine ou pays arabes par exemple) et qui ne vont certainement pas faire l’unanimité. D’ailleurs le quotidien anglais Guardian s’oppose à ces pratiques dans un article daté d’aujourd’hui.

Cameron n’a pas non plus exclu de recourir à l’armée. Ca devient chaud.

Pour info le BBM est téléchargeable depuis un blackberry sur l’App World (attention d’en faire bon usage !!)