Blackberry (nouveau nom de RIM) présente son OS BB10 et les smartphones Z10 et Q10

Il y a du renouveau dans l’air chez Research in Motion (RIM) : l’entreprise s’appellera désormais comme sa marque de téléphone, « Blackberry« , tout simplement. Est-ce que la mûre sera meilleure qu’avant ? Cela reste à voir. En tout cas ce 30 janvier marque non seulement les 29 ans d’existence de la société canadienne mais aussi le lancement du système d’exploitation Blackberry 10 et des téléphones Z10 (totalement tactile) et Q10 (avec clavier physique).

BB Z10

Blackberry Z10


Tous les yeux étaient tournés aujourd’hui vers le CEO Thorsten Heins qui a fait le grand dévoilement en direct de New York avec une diffusion dans 6 villes à travers le monde.

Le Blackberry Z10 est un téléphone entièrement tactile qui fonctionne sous l’OS BB10 avec un processeur 1.5GHz double coeur Snapdragon S4 Plus, 2 Go de RAM, batterie 1800 mAh, un écran de 4.2 pouces, 1280 x 768 resolution, 356 ppp, 16 Go de mémoire interne, un appareil photo de 8 Megapixels à l’arrière avec enregistrement vidéo 1080p HD et 2 Megapixels à l’avant avec vidéo 720p, compatible 4G et une autonomie de 10 heures pour parler. Côté dimensions, il est plus costaud que l’iphone et affiche 13 cm x 6,6 cm x 0,93 cm. Son poids est de 138 g. Il est disponible en noir et en blanc (photo ci-dessus).

Sortie et Prix : demain au Royaume-Uni, début février au Canada (139$ avec forfait de 3 ans chez Rogers ; voir screenshot ci-dessous), au mois de mars pour les Etats-Unis (199$ avec contrat de 2 ans chez AT&T, Verizon et Sprint) et pour la France il sera en précommande chez Bouygues Telecom et B&You dès ce vendredi (99 euros avec forfait, 580 euros le téléphone seul).

Z10 Rogers

Pour ceux qui n’en démordent pas du traditionnel clavier physique, ils seront servis avec le nouveau Blackberry Q10 (photo ci-dessous), qui possède un écran LCD 3.1 pouces à 360 ppp.

BB Q10

Blackberry Q10

Pour le moment les premières réactions du marché sont plutôt négatives : l’action perd entre -5 et -8% à la bourse de Toronto. On espère pour la compagnie ontarienne que cette journée n’est pas annonciatrice des ventes futures car sinon le renouveau risque de ne jamais avoir lieu. Blackberry joue gros sur ce coup là, car ca doit passer et surtout bien se vendre, un point c’est tout.

Le système d’exploitation Blackberry10 démarre avec de bonnes bases pourtant : plus de 70 000 applications dès le départ. De plus, le fabricant de téléphones a réussi à passer des accords de contenu pour la musique et la vidéo avec des grands noms de l’industrie comme Disney, Sony Pictures, Universal et Warner Music.

Blackberry Hub :

Le clavier du BB :

Le chat vidéo BBM en face à face :

L’appareil photo avec mode Tilt Shift :

2 Comments

  1. Guillaume 1 février 2013
  2. Addicts_Blackberry 13 avril 2013