Bing sort un outil pour désavouer des liens… avant Google

Et non, le cadeau ne vient pas de Google mais bien de Bing. Un peu surprenant mais bon… L’outil tant attendu pour désavouer des liens pointant vers son site arrive finalement du moteur de recherche de Microsoft, Bing, alors qu’on l’attendait de la part de Google.

Mais à quoi cela va t-il servir pour Bing ? Surtout en français… quand on sait que les parts de marché de Bing sont beaucoup plus faibles en France par rapport à Google, que si on les compare aux Etats-Unis, alors on peut presque dire que c’est un superbe outil mais qui n’aura pas autant d’impact que celui de Google. Côté pratique, ce nouveau jouet SEO va servir à contrer des actions de Negative SEO dirigées contre votre site internet mais aussi permettre à certains petits malins d’acheter des liens, et s’ils voient qu’ils sont pénalisés, les désavouer. Bref, l’outil ne sera pas une arme miraculeuse à 100%, surtout qu’il va falloir que le webmaster entre les liens manuellement. On peut imaginer la difficulté de la tâche s’il y en a beaucoup… (heureusement par contre on peut bloquer un domaine complet).

Le « Disavow Links » est visible dans la section « Configurer mon site » de Bing Webmaster Tools :


Desavouer liens

  • Winsiders

    Vu l’allure à laquelle Bing s’inspire de Google (tant sur le côté moteur naturel que sur la partie publicitaire), ça n’est peut être pour eux qu’une façon de prendre de l’avance sur quelque chose qu’ils se seraient sentis obligés de faire ! :D

    Plus sincèrement je considère cette lutte contre le NSEO comme une mascarade ! Il va falloir maintenant checker un par un tous les liens et désavouer les « pourri-links »?
    Tout cela n’est pas sérieux ! Il suffirait que d’un point de vue algorithmique les liens de mauvaise qualité soit ramenés à une pondération nulle par Google !

    Là l’utilisation du désaveu (Bing et Google confondus) sera chronophage pour les agences SEO (ce qui doit d’ailleurs plutôt plaire aux moteurs de recherche) et qui plus est, enverra un signal clair aux 2 monstres: « au fait, on fait du SEO, donc si vous voulez nous re-balancer un filtre sur la tête ne vous gênez pas. »