De Baltimore, il faut aussi (et surtout) retenir ceci.

Ou comment malgré les tensions raciales, la violence policière, la violence de certains manifestants, il y a aussi une bonne partie de la population locale qui est prête à tout pour reconstruire, qui est prête à croire à des jours meilleurs et qui n’hésite pas à danser, s’interposer ou se lever à 5h du matin pour nettoyer les rues de manière bénévole.


Robert Valentine, vétéran de la guerre du Vietnam : « Je ne suis pas noir, blanc, jaune ou rouge. Je suis américain. »

robert valentine

Jeune garçon qui distribue des bouteilles d’eau à la police :

Baltimore

Jason Butler, un fan des Baltimore Orioles (Baseball) qui se lève tôt pour nettoyer les rues du chaos :

Jason Butler

Une maman devenue mondialement célèbre pour avoir giflé son ado devant les caméras du monde entier : (qualifiée de mère de l’année pour certains mais c’est loin de faire l’unanimité)

super nanny

Des volontaires affluent de partout pour ramasser les débris d’une pharmacie CVS qui a brûlé la veille :

collecte detritus

Des ados et étudiants qui nettoient les rues :

ados etudiants baltimore

Paramedics bénévoles dans les rues, c’est beau à voir :

paramedics

Des gens qui dansent sur du Michael Jackson :

https://twitter.com/CassandraRules/status/592825451350982656/video/1

Communauté : Solidarité :

communaute solidarite

Baltimore Community :

Communaute

Des gens comme Daniel refusent d’abandonner tout espoir et reconstruisent déjà leur ville :

reconstruire baltimore

Via : Elite Daily