Apple : des signes de ralentissement mais 137 milliards en cash disponibles

Apple a dévoilé ses résultats annuels juste après la fermeture des marchés ce soir. Les ventes d’iPhones et iPad ont encore battu des records par rapport à l’an dernier mais celles du premier trimestre fiscal 2012-2013 (soit octobre à décembre 2012, comprenant Noël) ont été moins bonnes que prévues pour le téléphone de la Pomme.


Apple Logo

Il s’est vendu 47,8 millions d’iPhones (croissance de +29% par rapport à l’an dernier) alors que les analystes en attendaient 50 millions. Pour l’iPad, il s’est écoulé 22,9 millions de tablettes (+49%) au cours de cette période d’octobre à décembre 2012, ce qui est conforme aux attentes. Pour info il s’est aussi vendu sur ce dernier trimestre 4.1 millions de Mac et 12.7 millions d’iPod.
Pour cette période le bénéfice net a été de 13,1 milliards, au même niveau que l’an dernier et un peu supérieur aux attentes. Mais le chiffre d’affaires en augmentation de +18% à 54.5 milliards est légèrement moins bon que ce à quoi s’attendaient les marchés.

Là ou cela pose problème, outre des ventes d’iPhones moins bonnes qu’attendues, c’est que la firme à la Pomme annonce que son CA pour le trimestre commencé en janvier 2013 sera aux alentours de 42 milliards de dollars alors que les analystes estimaient ce chiffre d’affaires à 46 milliards. Ce n’est qu’à moitié surprenant quand on sait qu’il y a une semaine le Wall Street Journal déclarait dans ses colonnes que l’entreprise avait réduit de 50% ses commandes d’écrans pour l’iPhone 5.

Sur le Nasdaq, l’action d’AAPL souffre en After Hours avec une baisse de -11% à 458$ alors que le titre clôturait à 16h à 514$ en hausse de +1,81%.

Tout n’est pas rose pour l’entreprise de Cupertino, sauf peut-être en ce qui concerne son énorme pile de cash : 137,1 milliards de dollars, soit presque trois fois le montant que Google a en réserve. Avec un tel montant, à moins de prendre des mauvaises décisions, l’avenir devrait être sous contrôle.

Il sera intéressant de voir comment évolue la compagnie et son côté innovation (surtout) dans les mois à venir, si jamais les ventes d’iPhones continuent à reculer.

image : techcrunch

image : techcrunch