Amazon (AMZN-Q): bénéfice en baisse, titre en hausse

Le titre boursier d’Amazon (AMZN-Q) grimpe de 5,86% vendredi matin, à 232,90 $US, au lendemain de la présentation de résultats trimestriels relativement décevants, teintés de prévisions futures qui le sont tout autant.


Pour son deuxième trimestre terminé le 30 juin dernier, Amazon confirme un bénéfice net de 7 millions de $US, en baisse de 96% comparativement à la période correspondante de l’année passée. Le bénéfice par action représente donc 0,01 $US.

Pour fins de comparaison, l’entreprise avait dévoilé un bénéfice net trimestriel de 191 millions, ou 0,41 $US, à la même période l’année passée.

Amazon explique qu’une charge financière de 65 millions de $US reliée à l’acquisition de Kiva Systems et des dépenses d’exploitation supérieures à d’habitude sont responsables de cette diminution de rentabilité.

Sans tenir compte de la conversion de devises, les ventes totales du groupe grimpent de 29%, pour s’établir à 12,83 milliards de $US.

Les prévisions financières semblent cependant en décevoir quelques-uns. Amazon prévoit des ventes robustes, quand même, oscillant entre 12,9 et 14,3 milliards de $US, mais accompagnées d’une perte se situant possiblement entre 50 et 350 millions de $US. Les analystes exigent de leur côté des ventes minimales de 14,1 milliards.

Amazon s’attend à dépenser davantage au troisième trimestre en prévision de la période des fêtes 2012, notamment par l’ouverture de nouveaux entrepôts, dix-huit, à être inaugurés d’ici la fin de l’année possiblement. L’entreprise continue d’investir dans son infrastructure technologique pour supporter notamment ses initiatives reliées à l’infonuagique.

Au début du mois, certaines informations laissaient supposer qu’Amazon travaillait de concert avec le fabricant Foxconn International Holdings pour développer son propre modèle de téléphone intelligent.

Sources: Barrons, Wall Street Cheat Sheet