Affaire Black Ops 2 : Gameblog sauvé ?

Call of Duty Black Ops 2


Tout a commencé (sur le net, du moins) par une apparente bourde d’Amazon France, qui listait il y a quelques jours sur son site un certain Call of Duty : Black Ops 2. Bourde car Activision a rapidement demandé au site de modifier ce nom en Call of Duty 9. Mais vous n’êtes pas sans savoir que sur la toile, tout ou presque se sait, et très vite. Plusieurs sites français se sont ainsi emparés de cette rumeur pour la communiquer à leurs lecteurs. Activision n’a guère apprécié et a rapidement joint ces journalistes pour les convaincre de retirer leur news. Simplement et carrément. Tous ont accepté. Tous ? Eh bien non, car Xboxygen et Gameblog, au nom de la liberté de la presse, ont chacun choisi de maintenir leur article. Par la suite, ces deux confrères rebelles ont appris qu’ils avaient été blacklistés par Activision (ce qui signifie grosso modo : plus d’invitations presse et d’envois de jeux).

Cette histoire a depuis fait le tour du net (Kotaku a même publié une interview du cofondateur de Gameblog sur le sujet), et Activision, se rendant peut-être compte qu’il y perdait plus qu’autre chose à sanctionner la presse du net, a déclaré auprès de VG247 qu’« Activision ne blackliste pas les journalistes », qu’il s’agit ici probablement d’un « malentendu » et qu’Activision travaille actuellement dans l’optique d’une résolution prochaine du problème.

Tout est bien qui finit bien ? On le souhaite, car tout ce ramdam pour un jeu dont on n’est finalement pas surpris d’apprendre l’existence, c’est tout de même un peu beaucoup. Voire beaucoup trop.

Image : VG247, via.