Adieu financement de startups et web 2.0 (fin d’une époque)

Un peu comme pour la bulle techno de 2000 cette fois on touche le fond. On le savait déjà depuis un petit moment mais les deux dernières semaines sur les bourses mondiales ont juste donné le coup de massue final.


Déjà qu’en France en temps normal il est très difficile, voire presque impossible de trouver des fonds pour une startup, maintenant ce sera à oublier. A moins d’avoir un copain qui a plusieurs millions en banque et qui ne sait pas quoi en faire.

Peut-on dire adieu au Web 2.0 ?

oui au financement 2.0 car la plupart des entreprises estampillées web 2.0 n’ont jamais gagné d’argent et avec la crise mondiale actuelle, les sociétés de financement et capitaux risqueurs ont décidé de fermer le robinet. Sequoia Capital a donné le ton aujourd’hui lors d’une conférence dans la Silicon Valley. Le bon temps est révolu pour plusieurs années. (RIP Good Times en anglais)

Webmasters/startups/jeunes fous du web: il va falloir retourner faire ses devoirs et désormais se concentrer sur ce qui rapporte de l’argent. En gros penser à rentabiliser avant de développer et non pas l’inverse comme pour les sites web2 développer et penser au modèle économique éventuellement 3 ans plus tard avec quelques pubs Adsense…

Quant au terme « web 2.0 » il est apparu vers 2004 et disparaitra sûrement définitivement  en 2008.

Cependant ce que l’on retiendra de cette ère web 2.0 c’est un magnifique bouleversement d’Internet dans le bon sens du terme avec des outils techniques puissants pour l’utilisateur ainsi qu’une véritable socialisation des internautes et des acteurs du secteur (webmasters, blogueurs, consultants, référenceurs,…)

Monsieur Web 2.0, Michael Arrington a publié ce matin un article annoncant la fin du web 2.0. Dans la foulée Ouriel Ohayon a publié une note sur Techcrunch Fr. Le journal économique l’Expansion y va aussi d’un article pessimiste.

Alors maintenant que l’on peut officiellement dire que le web 2.0 est mort puisque le Dieu 2.0 Arrington lui-même l’a dit, on devrait voir des centaines d’articles apparaître sur le sujet et des reconversions se produire.

« je te l’avais dit », « c’était sûr », « web 2.0 n’était que du marketing », « moi je l’avais dit avant tout le monde », « c’est nul » , « on s’en fout »

Mince il va falloir que je renomme le titre de mon blog moi, car ca va vite devenir une tare de porter le terme 2.0 ! ;- )

Non mais sans blague on a quand même bien tous rigolé mais il va falloir se trouver un vrai job maintenant :-(

Alors est-ce que tout est fini ??? Non pour moi aucun changement j’ai déjà un travail à temps plein (là je suis en vacances!) et je vais continuer à vous parler du web ca c’est certain. C’est juste qu’il y aura beaucoup moins d’articles parlant de sites en version beta. Mais si vous me lisez depuis un moment vous savez que ce genre d’articles ne constituaient pas le coeur de mon blog puisque je m’intéresse à tous les aspects du web, mobile, référencement, monétisation, etc..

Tiens ce qui va être intéressant à observer ce sont les sites web capables de générer du chiffre d’affaire en cas de crise mondiale…

5 Comments

  1. Graeme 10 octobre 2008
  2. Vincent Abry 10 octobre 2008
  3. Marc-André 10 octobre 2008
  4. narvic 10 octobre 2008
  5. Etienne 14 octobre 2008