A Orlando, les chirurgiens s’échauffent sur les jeux vidéo

Au Florida Hospital Celebration Health près d’Orlando en Floride, les chirurgiens ont un petit rituel : ils s’échauffent d’abord sur Monkey Ball 2 avant de pratiquer une intervention.


Chirurgien jeu video

Le chercheur James « Butch » Rosser affirme qu’un réchauffement de 6 minutes avant une opération permet aux chirurgiens d’être beaucoup plus efficaces lors d’une intervention.

James Butch Rosser

C’est comme pour un athlète affirme t-il : les performances avec un échauffement préalable sont beaucoup plus probantes que sans. Rosser a mené une expérience auprès de 300 chirurgiens dont la moitié avait d’abord joué au jeu vidéo Monkey Ball 2 sur Nintendo avant d’opérer sur un simulateur. Leurs résultats étaient bien meilleurs que ceux qui n’avaient pas du tout effectué de « warm up » avant l’opération.

Monkey Ball 2

Les études du Docteur Rosser ont mené à la conclusion que les médecins qui avaient joué plus de 3 heures par semaine aux jeux vidéo faisaient 37% moins d’erreurs, étaient 27% plus rapides et avaient un score général de 26% supérieur à leurs collègues qui n’avaient jamais joué.

Avec une réduction significative des erreurs médicales, la méthode du jeu vidéo avant l’opération a de beaux jours devant elle. Surtout quand on sait que près de 100 000 patients meurent chaque année de ces erreurs et que le coût associé s’élève à 38 milliards de dollars.