83 millions de comptes Facebook sont bidons


D’après Facebook lui-même, 8,7% de tous ses comptes seraient des faux profils. 4,8% seraient des comptes dupliqués, 2,4% ne sont pas identifiables et 1,5% sont des comptes créés dans le but de spammer.


En tout cela représente 83 millions de profils bidons sur le réseau social. Ca fait beaucoup. Et ces chiffres sont officiels puisqu’ils ont été transmis par l’entreprise de Mark Zuckerberg au gendarme de la bourse aux Etats-Unis, la SEC.

Cette statistique de près de 9% de faux comptes n’est pas porteuse de bonne nouvelle car il y a 3 mois, cette même proportion était seulement de 5 à 6% selon cnet. Et aujourd’hui encore, l’action de Facebook sur le Nasdaq a atteint un plus bas historique de 19,82$ à presque la moitié de son cours d’introduction de mai à 38 dollars US.

Le réseau social par contre ne reste pas les bras croisés en ce qui concerne les faux profils. Au contraire, ses modérateurs et outils automatiques en suppriment plus de 20 000 par jour, soit près de 7,3 millions sur une année complète.

Maintenant une autre histoire vient assombrir le portrait de l’entreprise de Mister Zuckerberg : une startup en est venu à la conclusion après analyse poussée, que 80% des clics sur les publicités de Facebook seraient l’oeuvre de robots. De quoi avoir de sérieux doutes sur la plateforme publicitaire et de mettre encore un peu plus le réseau social dans le trouble.
Car en gros cela veut dire que l’annonceur paye une facture de 100 dollars alors qu’en réalité Facebook lui livre seulement 20 dollars de marchandise. Pas fort. Maintenant à savoir d’où viennent ces robots cliqueurs et s’ils appartiennent vraiment à la compagnie de Zuckerberg et ses investisseurs, ca c’est une autre histoire, qui laisse place à un immense doute.

  • Kevin Hanot

    C’est quand même assez inquiétant les robots qui cliquent sur les publicités. J’ai personnellement utilisé les publicités payantes chez Facebook. Si ces accusations sont fondée ça risque de faire du bruit …

  • Aurélien

    Dans leurs chiffres ils ne mentionnent pas les comptes des personnes décédées qui malheureusement sont encore comptabilisé. Premièrement c’est plutôt glauque pour l’entourage et en plus ça augmente encore le nombre de comptes inactifs.
    Concernant l’action de Facebook en bourse, dernièrement Peter Thiel, l’investisseur historique (créateur de Paypal), a revendu une bonne partie de ses actions, ce qui n’est pas très bon signe non plus. Malgré tout cela je pense que l’action finira par se stabiliser. Facebook s’est peut-être un peu enflammé sur son estimation de départ.