3 vieux trucs SEO qui peuvent nuire à votre référencement

Vincent (G+)
Référencement, Seo
20 déc 2012
1020 Views

Les règles du SEO changent tous les ans, et certaines ont la vie dure. Mais parfois il vaut mieux être au courant de ce qui fonctionnait avant et ne fonctionne plus maintenant, car laisser survivre des vieilles méthodes efficaces il y a encore pas si longtemps, peut aujourd’hui plomber carrément le positionnement de votre site web.

Internet Marketer Brynna Baldauf

Brynna Baldauf, Spécialiste SEO & Internet Marketer chez Vertical Measures

Règle no1 : L’échange de liens réciproque n’est plus une méthode à utiliser en 2012. De même les schémas de linking triangulaires et autres artifices que Google est capable de détecter, ça ne marche plus, pire c’est pénalisant car cela envoie un signal « forcé/artificiel » au moteur. Je vous invite à ce propos à consulter cette page de Google concernant les systèmes de liens et consignes de qualité. On ne le répètera jamais assez, le mieux est encore de faire du bon contenu pour attirer les liens naturels. Toujours plus facile à dire qu’à faire, surtout dans certaines niches… Mais en gros c’est toujours la même rengaine : excellent contenu = linkbaiting = liens.

Règle no2 : Arrêter le bourrage de mots-clés. La technique du Keyword Stuffing risque d’envoyer votre site dans les bas fonds des résultats de recherche. Il faut privilégier les synonymes (avec modération) mais aussi et surtout le contexte. Rien ne sert de répéter sans arrêt un mot clé, Google n’est pas fou. En fait il faut même carrément arrêter de penser SEO parfois, cela ne fait pas de mal. L’écriture naturelle en se plaçant du côté utilisateur/internaute, sans être concentré uniquement sur les expressions stratégiques, cela peut être aussi payant à long terme.

Règle no3 : Varier les ancres de liens (Penguin veille au grain). Il n’y a pas si longtemps on pouvait encore faire le forcing sur les ancres. Une agence de marketing internet montréalaise nommée « machin.ca » par exemple pouvait « bourriner » du backlink avec des ancres comme « référencement montréal » et cela la propulsait aux premiers rangs du moteur. Bonne chance aujourd’hui pour faire la même chose, car si Penguin ne vous a pas attrapé la première fois, il va le faire à la prochaine mise à jour de l’algorithme. Il faut VARIER son profil de netlinking, surtout que les mots clés « référencement montréal » ne se retrouvent même pas dans le nom de domaine… L’idéal est de mettre un bon nombre de liens sur « machin.ca », « machin », « agence machin », « http://machin.ca », puis « référencement montréal », « agence web montreal », « marketing et SEO Québec », puis du bruit d’ancre comme « cliquez ici », « source », « via », « là », « voir cela », « plus d’infos ici », etc… Cela vous évitera de passer sous le radar du moteur.

[via]

a ecrit 7908 articles

Webmarketer depuis 1999. Besoin de mes services de contenu et de marketing ? Contactez-moi par email, via Linkedin ou visitez ma section A Propos.


7 Commentaires to “3 vieux trucs SEO qui peuvent nuire à votre référencement”

  1. Kouami Sessou dit :

    Pour les ancres de lien je ne mets que le nom de domaine désormais.Je pense Google ne me pénalisera pas.Du moins pour le moment car White Hat d’aujord’hui peut être black hat de demain

  2. Yael Lasry dit :

    Tres bon article qui explique encore une fois qu’il faut penser au lecteur et non au referencement
    Merci pour le premier conseil, il y a encore beaucoup de webmaster qui me demande de faire un échange de liens, c’est vrai qu’en général j’accepte, mais a l’avenir je vais faire plus attention

  3. Priximmo dit :

    Merci, ça me rassure un peu sur mes pratiques. Mais je crois quasiment plus au SEO avec tout cela.

    Mon dur travail actuellement c’est numéro 2, sortir de la rédaction trop SEO. En fait c’est pas si facile que cela et parfois cela demande du temps. Mais ça va venir il faut pas paniquer.

  4. Philippe Gras dit :

    Sans l’avoir fait exprès, je suis en train de me placer sur « cliquer ici », requête débile s’il en est. Voilà à quoi mène l’optimisation…

  5. Scribulle dit :

    Bonne réflexion. Cela fait plaisir. Merci.
    « L’écriture naturelle en se plaçant du côté utilisateur/internaute, sans être concentré uniquement sur les expressions stratégiques, cela peut être aussi payant à long terme » : oui ! et cela permet de revenir à du fond.

  6. Merci pour ces 3 informations utiles.

    Je savais que l’échange de lien n’était plus très utile mais je ne pensais pas qu’il était pénalisant. Ca c’est moche ! ;-)

    Une blogroll est donc à proscrire ?

  7. Olivier dit :

    j’ai rarement lu et vu article aussi complet! j’veux dire un vrai guide initiatique :) et qui ne manque rien! Dans mon cas, j’ai décidé dans ma société offshore, de mettre l’accent sur les backlinks