1963 $ US de revenus pour janvier 2008


Le trafic de tous mes sites confondus s’élève à 372 965 visiteurs uniques pour janvier 2008 (et non pas 500 000 comme je l’avais évoqué ici, 500K est plutôt le nombre de pages vues approx).

Une bonne partie du trafic provient de ce blog et la majeure partie des revenus aussi.


La distribution des revenus se fait comme suit: le gros vient d’adsense suivi des articles sponsorisés et des programmes d’affiliation.

Tous les sites ne sont pas sur-optimisés en publicité et avec autant de visiteurs certains webmasters font beaucoup plus que ce chiffre. D’ailleurs quelques partenaires en pub directe comme chez Presse-Citron m’apporteraient certainement beaucoup plus, mais le plus dur est de trouver des sponsors et ça je n’ai pas le temps actuellement. L’argent que j’ai gagné avec les articles sponsorisés est aussi très faible comparé au potentiel réel.

Gagner de l’argent avec de la publicité est sans aucun doute le moyen le plus difficile de faire des revenus sur le web par rapport au temps alloué. Quand je compte le nombre d’heures de fou que je passe sur mes sites, je peux dire que le salaire horaire est vraiment bas. Juste à titre informatif je travaille 14 heures par jour en incluant mon activité de salarié, soit 98 heures par semaine.

Les sites qui font le plus d’argent par rapport au temps travaillé sont les sites transactionnels qui vendent un produit ou service et qui ont un programme d’affiliation. Le business de l’affiliation en tant que webmaster est aussi l’un des plus payants. Il suffit juste de voir le nombre de blogs qui existent sur le sujet aux US pour s’en convaincre.

Une anecdote: alors que mes revenus sont proches de zéro avec Amazon.fr, les deux premiers jours où les livres de Cécilia Sarkozy sont sortis, j’en ai vendu 20. Puis après plus rien ou presque…

petite précision: les revenus de janvier correspondent aux sommes gagnées sur les différents comptes partenaires et non l’argent réel encaissé en janvier. L’argent gagné en janvier est payé de 1 à 3 mois plus tard en général.

note: les revenus correspondent à un chiffre d’affaire et non à des revenus nets (tout comme Eric de Presse-Citron). Il faut donc enlever les coûts d’hébergement, de marketing, de design et autres.

Les revenus de janvier sont des revenus purement online en tant qu’éditeur web. Ils ne comprennent pas les contrats de consultation occasionnels et mon revenu de salarié.

Alors que mes 8 mois en France l’an dernier m’ont pratiquement fait touché le fond (excepté mon entrée dans Kappea), je dois dire que je suis plutôt content de mon retour au Québec.

  • Christian

    Dans tes revenus d’affiliation il y a quoi comme partenaire? Seulement Amazon et kappea? Penses-tu que tu pourrait pousser les programmes d’affiliation encore plus loins ou encore les jouer autrement?

    Excuse moi les indiscrétions! Je cherche à voir si ça vaut le coup d’investir dans les affiliations pour ma boutique et mes produits.

  • Vincent Abry

    Désolé Christian je ne m’étalerai pas sur les détails :-) mais concernant ta question: si tu as une boutique et des produits à vendre il est clair et dans ton intérêt de t’inscrire d’urgence à une plateforme d’affiliation. Tu peux par exemple proposer un programme de reversement sur chaque vente.
    Ce qu’il faut comprendre c’est qu’avec un programme d’affiliation ce n’est pas toi qui fait le gros du travail mais tes affiliés.
    En France il existe une bonne dizaine de « grosses » plateformes d’affiliation et quelques dizaines d’autres. Au Québec par contre je ne suis pas sûr qu’il y en ait!?
    Mais tu peux sûrement t’inscrire à une régie française, le web est mondial maintenant :0

  • Christian

    héhé! C’est ce que je me disais en relisant ma question! Je vais trop loin! Encore désolé!

    Mon marché « web » est à 95% américain et le 5 % qui reste c’est la France et le Canada, je suis lié par un contrat de distribution assez serré qui ne me permet pas de faire ce que je veux pour protéger les détaillant locaux (la plus grosse connerie d’industrie du vélo si tu veux mon avis Le monde du vélo à beaucoup de misère à se reformer et vie constamment dans le passé. ). Je suis manufacturier et on utilise le web pour ouvrir les autres marchés.

    On va essayer ça! De toute façons, si ça ne vend pas plus, ça ne coûtera pas plus cher de ce que j’en comprends!

    Thx

  • Vincent Abry

    Salut Christian,
    Alors autant utilisé des régies d’affiliation américaines, tu as plus que le choix!
    Bizarre en effet ton truc de protection des détaillants, pourquoi n’aurais-tu pas le droit de vendre des vélos par internet où tu veux!?
    Au passage je suis fan de cyclisme aussi, surtout du tour de france ;-)
    j’ai déjà essayé de monter le mont ventoux mais mon aventure s’est arrêté a mi parcours, pas assez d’entrainement et plateaux inadaptés (52-46 dents je crois) ;-)

  • nasser

    Ne me dis pas, que tu ne partage pas tes revenus avec tes plus fidèles lecteurs ;)

    Hein! Dis :)

  • Sébastien C.

    Bravo :)
    pourvu que ça dure

  • Vincent

    Nasser, je partage sur ce blog avec mes lecteurs mais pas les revenus ;-)
    Sébastien : en effet car rien n’est coulé dans le béton!

  • Christian

    J’ai lu que tu étais de retour au Qc, un fan de cyclisme voudra très certainement essayer un de nos vélos démonstrateur!

    Le marché du vélo protège ses marchants avec force au Canada. Ils disent et suggère aux boutiques et aux consommateurs, qu’il vaut mieux payer plus cher et avoir du service en boutique. ça fait depuis 2002 que je suis dans le domaine et a l’exeption des petits manufacturier comme moi c’est une minorité qui voit le Web comme une opportunité et non comme le mal!

    L’autre problème, c’est que certains distributeurs Canadien, qui ont l’exclusivité de leur marque, force les détaillants à ne pas vendre sur Internet au péril de voir leur compte fermé. Un beau bordel.

  • Eric

    Bon ben tu es reparti au pays des caribous, on n’aura même pas eu l’occasion de se voir quand tu étais par ici. Pourquoi dis-tu « mes 8 mois en France l’an dernier m’ont pratiquement fait touché le fond » si c’est pas trop indiscret ?

  • Vincent

    Ce n’est que partie remise Eric!
    Touché le fond au niveau d’événements vécus ainsi qu’au niveau revenus…

  • Conception Web

    Donc Vincent, si je comprend bien, tu fais ça par passion et non pour l’argent?

  • Vincent

    Je le fais surtout par passion et si mes revenus augmentent je compte bien un jour travailler à mon compte, avoir une entreprise et réussir à atteindre l’autonomie financière.
    C’est mon rêve depuis mes débuts en 1999.
    Chaque jour je m’en rapproche de plus en plus mais ca peut encore prendre des années.
    Rien n’est jamais acquis, surtout sur internet.

  • aiglestates

    Vincent un sous centimètre de neige qui va tomber ce week end donc on sépare et on ce paye un vélo.

  • skullpat

    Félicitations Vince, de bons chiffres ça !!

    La fin de ton article me donne le goût de repartir de suite pour la Belle Province ;-)

  • Vincent Abry

    Patrice, tu sais que c’est une question de temps, une fois qu’on a goûté à la belle province on y retourne (double sens ;-) [pour initiés seulement]

  • skullpat

    Exactement Vince ;-)

  • Badoux C.

    Super, merci Vincent et bravo !

    Bien sûr, les 30’000$ de revenue pour John Chow, font vraiment rêvé ! Mais tes 2’000€ sont vraiment prometteur. Tu as maintenant un revenu, supérieur au SMIC (si je me trompe pas) c’est déjà super bien ! Bien évidemment, tu as des charges et ce revenu ne suffis pas, mais je le trouve déjà bien !

    J’aime ce genre d’article etant donné que je m’apprête à lancer mon service et je suis continuellement en quête de chiffre, qui me rassure sur le potentielle du model économique basé sur la publicité.

    2’000€ pour presque 400’000 visiteurs c’est moyennement raisonnable ;), tu pourrais en tirer bien plus, en fessant appel à une régis spécialisé ! Ne crois-tu pas ?

  • Fubiz

    Félicitations en tout cas !